Conférence en anthropologie par Laëtitia Lantéri

"Comment appréhender une population humaine du passé à partir des seuls restes osseux de ses défunts ? L’étude ostéobiographique des paramètres biologiques (âge, sexe, état sanitaire notamment) des squelettes exhumés en contexte funéraire ou non contribuent à améliorer notre compréhension de la conception et des représentations de la mort par les sociétés du passé."

Laëtitia Lantéri, doctorante en anthropologie à l'Université d'Aix-Marseille

Amphi 4 de la Galerie des Amphis - Bâtiment de l Grenoble

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site